lundi 01 février

2 - HISTORIQUE

 

HISTORIQUE

 

Consart est née en 2005

Crée par 3 personnes, l’association a vite été rejointe par plusieurs acteurs de la société civile : Musiciens et techniciens, travailleurs sociaux et médico-sociaux, cuisiniers, peintres, étudiants, maquilleurs, coiffeurs ou sans emplois mais d’autant plus engagés.


Sa première mission a été de trouver de l’argent afin de soutenir l’association ART ET URGENCE qui organisait des ateliers d’Art Thérapie auprès des enfants des rues du Cambodge.

Ces ateliers d’art thérapie étaient organisés en partenariat avec l’association KROUSART-THMEY au Cambodge et l’un de leurs foyers d’hébergement à Siem-Reap

Une campagne de soutien a été mise en œuvre. Elle a abouti à un concert réunissant près de 200 personnes au cours d’un spectacle où ont participé 25 artistes sur la scène du GOUMEN-BIS, squat artistique Underground Paris 20ème à petit prix.

Nous l’avons baptisée BODEGA KAMBODIA pour la première soirée au profit des enfants du CAMBODGE, BODEGA EKUATORIA pour la suivante au profit des enfants de l’ÉQUATEUR………. et nous avons introduit un mélange de musique rock and cuivre. Nous sommes passés de la musique traditionnelle en fin de journée au psychédélique énervé en milieu de nuit.

En janvier 2006, Alexandra, makeup artiste et artiste peintre s’est rendue au Cambodge (à ses frais) afin de mettre en place les ateliers artistiques avec les éducateurs locaux.


Nous avons développé un concept de production associative de concerts et spectacles qui nous a permis d’attirer des artistes bénévoles autour de professionnels du son et de la lumière. Tout ce beau monde accueillis par le staff de l’association dans une ambiance conviviale, autour d’une bonne table, dans de bonnes loges artistes, en partageant quelques verres de bons vins.

Des tarifs associatifs et une programmation avec des horaires décalés pour les spectateurs.

Deux caméras immortalisant les concerts et l’ambiance.


A l’occasion du BODEGA KAMBODIA nous avons installé un espace de restauration et servi plus de cent vingt paellas à prix modique que les bénévoles de l’association avaient préparées. La Sangria et autres Ti' punchs et petits blancs ont coulés à flot


En 2006, Consart s’est associé à ACTION POUR LES ENFANTS DES ANDES (AEA France ) et à ATAMAN Equateur. Une nouvelle campagne a été menée afin de financer la rénovation d’une école et d'une maison d’enfants en Equateur

Avec le soutien de EMMAÜS Bougival ; Radio Latina ; Télé bocal ; les impondérables nous avons conclu cette campagne par un concert BODEGA EKUATORIA toujours a GOUMEN-BIS. Plus de 30 artistes ont participé, 350 spectateurs sont venus et 180 repas ont été servis.


GOUMEN-BIS, salle d’accueil par excellence du mouvement associatif a fermé en 2007, rachetée par un promoteur de parking !! Le lieu est aujourd’hui un parc locatif privé.


En 2007 donc, c’est LA JAVA qui nous a accueilli, salle de concert du 10ème arrondissement, inscrite aux Monuments Historiques de France depuis 1994. Dans cette salle de spectacle, lieu de rencontre de noctambules avertis, se sont succédés le jazz et la java depuis 1925. Piaf, Fréhel, Jane Chacun et tant d’autres y ont fait leurs débuts

En partenariat avec l’association les cocottes en papier, nous avons mené une campagne pour l’association SINJIYA-TON FRANCE ET SINJIYA-TON MALI au profit des enfants des rues de BAMAKO

Ce concert en salle officielle a doublé les coûts de production mais est resté malgré tout underground grâce à ses prix accessibles à tous et à une ambiance cabaret populaire.

Baptisé BODEGA AFRIKA la soirée fut une réussite tant par la participation des artistes bénévoles (Les Mellino des négresse verte, les Nymphonik orchestral entre les changements, le maximum kouette groupe historique de la scène rock parisiens et bien d’autres) que par l’affluence de spectateurs (plus de 500 personnes)

Un point de vente snack, Tièlles et autres préparations, quelques promesses de dons et parrainages nous ont permis d’atteindre allégrement nos objectifs pour les enfants de Bamako en reversant plus de 3500 euro à SINJIYA-TON


Depuis ce moment là, nous avons gardé des liens forts avec cette association. Nous nous sommes rendus régulièrement à Bamako, en 2007, 2009, 2010 et 2011, dans le but de développer des actions sur place.


En 2009 c’est LE GLAZART, salle de concert, clubbing atypique de paris 19ème installée, avec sa plage d’ été et son jardin d’hiver, depuis le début des années 90 dans une ancienne gare routière, située à deux pas de la Cité des sciences et de la musique.

L’association soutenue fut « UNE CHORBA POUR TOUS ». Cette association organise des distributions gratuites de repas chauds dans les rues de Paris et agit au quotidien dans une dynamique associative et engagée.

4 groupes live originaux, sons et lumière déchaînés, sur la scène pour un show artistique performant dans une atmosphère protéiforme et transnationale baptisée BODEGART


Consart a tout au long de ses activités gardé contact avec toutes ces associations et particulièrement avec SINJIYA-TON au Mali ou nous avons effectué plusieurs actions ponctuelles et établie beaucoup de liens avec les acteurs de l’aide à l’enfance.

Parallèlement à ces grosses organisations, consart s'est régulièrement associé à de petites campagnes au profits des enfants et organise ponctuellement des soirées chez AMMAD, au grand hotel de clermont. Bar ancestral du Paris montmartre-les Abesses


Vous pouvez retrouver des archives et des vidéos de toutes ces actions sur nos sites dédiés, en lien dans le sommaire.

Vous y retrouverez :

 

Aujourd’hui les membres de Consart se rendent souvent à Bamako et réalisent des actions en collaboration avec Sinjiya-ton Mali. Une petite vidéo et des photos des ces activités sont disponibles sur la page BODEGA AFRIKA A LA JAVA sur la page CONSART-ARCHIVES


Nous avons au cours de ces années tisser beaucoup de liens avec le milieu social et associatif Malien et nous appréhendons mieux le contexte du Mali.


Depuis quelques mois, nous nous sommes engagés dans un partenariat avec plusieurs associations Maliennes en vue de promouvoir la création d’une école de cuisine au profit des enfants en très grandes difficultés à Bamako.

Ce projet, destiné à former des jeunes aux métiers de bouche et de la restauration est aussi un projet d’échanges de compétences entre cuisiniers et éducateurs Maliens et cuisiniers et éducateurs Françai.


C’est aussi un projet destiné à soutenir une dynamique associative France/Mali en s’organisant autour d’un partenariat social universaliste, d’une structure de formation et d’enseignement et d’ateliers socio culturels au bénéfice de toutes les structures d’aide à l’enfance de Bamako.

Ce projet sera notre prochain défi et fera l’objet de l’investissement de tous les membres de l’association.


Le projet et sa construction seront relatés dans notre rubrique LE RELAIS RESTAURANT/ECOLE A BAMAKO


4000 euros de dons nous permettrons de réaliser son étude et d’envisager les possibilités de mise en œuvre, laquelle nous souhaitons opérationnelle courant 2013.

Les partenaires sont en place et les conventions en cours

La co-écriture est en cours

Le réseau gastronomique et éducatif France/Mali se met en place

Une fois né le projet actuellement en gestation, nous aurons besoin de toutes les volontés du monde.

Consart a besoins de tous : IMPLIQUEZ VOUS

Posté par kisspat à 12:00 - - Permalien [#]